Une réglementation pour quel sport ?

Le dernier point problématique soulevé par la question des athlètes hyperandrogènes est la question de leur prise en charge réglementaire. Doit-on les autoriser à concourir en les contraignant à réduire leur niveau de testostérone ? Les interdire de compétition ? Créer une nouvelle catégorie sportive ? Envisager différemment la question des rapports entre catégorisation et performance ? 

Une pluralité d’acteurs propose une nouvelle fois une pluralité de solutions vis-à-vis des athlètes hyperandrogènes. Comme nous allons le voir, à chaque solution réglementaire s’attache une conception différente du sport de haut niveau. Inventer le cadre réglementaire des athlètes hyperandrogènes implique ainsi d’imaginer ce que devra et pourra être le sport de haut niveau à l’avenir.